LES 04 et 05 NOVEMBRE 2011 À 19H

PROJECTION

AU NOM DU PÈRE, DE TOUS, DU CIEL

un documentaire de Marie-Violaine Brincard






Les Films Du Sud, France Télévisions Pôle RFO France, 2010
52 minutes, VOST

Les Films du Sud (production)
Rambalh films (distribution)

"Au nom du Père, de tous, du ciel" est le premier film de Marie-Violaine Brincard. Agrégée de lettres modernes et diplômée d'un master II de réalisation audiovisuelle, la documentariste propose un film de paroles, d’une parole jusqu’à présent inexistante. En choisissant de garder toujours la même valeur de plan durant les entretiens, elle exclut toute possibilité de coupe, tout montage dans leur récit. Leurs voix se prolongent parfois dans les lieux qui les entourent, leurs souvenirs intègrent ainsi la mémoire du Rwanda.


D’avril à juillet 1994 au Rwanda, quelques Hutus résistent à la terreur génocidaire et décident d’accueillir et de sauver des Tutsis. Quinze ans plus tard, malgré des tentatives symboliques de reconnaissance, ils sont toujours marginalisés : traîtres pour certains et tueurs potentiels pour d’autres. Joseph, Joséphine, Léonard, Augustin et Marguerite racontent comment, au péril de leur vie, ils ont caché des Tutsis et les ont aidés à s’enfuir. Leurs paroles résonnent alors dans les lieux où ils ont résisté, des collines de Nyanza aux rives du lac Kivu, et rendent ainsi sensible l’humanité dont ils ont fait preuve.

Le Rwanda est un pays hanté par le silence des morts et de ceux que personne n’entend. Les voix et la présence des témoins s’inscrivent dans cette topographie : entre ce qui est visible, et souvent magnifique, et ce qui se devine, en traces mortifères du passé. Le film tend à rendre tangible cette violence enfouie, qui nous fait soudainement passer de la beauté des sites à l’horreur qui s’y déroula. Si les paysages du film installent ses habitants dans leur cadre de vie et de résistance, ils sont aussi l’espace de leur parole, le lieu où elle peut enfin exister et habiter autrement nos regards. Émergent alors la voix et le visage d’une humanité toujours possible.

Ce film fait partie de la programmation de la 12e édition du Mois du Fim Documentaire.




PROJECTIONS

VENDREDI 4 NOVEMBRE À 19H

• Projection du documentaire
• Débat autour du génocide rwandais avec la réalisatrice
• Discussion autour d'un verre

SAMEDI 5 NOVEMBRE À 19H

• Projection du documentaire

Entrée gratuite. Places limitées.
Réserver avant le 3 novembre.
Tél. 04 67 18 27 54
RÉSERVATION




PROJECTION AU PROGRAMME
DU MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE